Afficher la navigation

Steve Jobs le génie à la pomme

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 05/11/2011

1976 Apple :

À 21 ans, Steve Jobs décide de créer Apple. Le premier local de la société sera le garage de la famille Jobs dans lequel lui et Steve Wozniak fabriqueront leur premier ordinateur, Apple1. Il est commercialisé en 1976 au prix de 666,66 dollars. Cinq ans plus tard, il est millionnaire. Une fortune qu’il doit beaucoup à l’Apple II. Sorti en 1977, ce dernier devient le premier ordinateur personnel produit en série à rencontrer un vrai succès. Il s’en est vendu plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde.

1984 La révolution Macintosh :

Le 24 janvier 1984, Apple lance le Macintosh, premier ordinateur destiné au grand public muni d'une souris. Développé par l'ingénieur d'Apple, Jef Raskin, le projet initial est revu et corrigé par Steve Jobs, qui saisit le potentiel commercial du Macintosh : ce sera un succès planétaire.

1998 L'iMac, bienvenue dans le monde de la couleur :

Avant l'iMac, les ordinateurs de bureau étaient laids, lourds et compliqués. C'est en tous les cas le message que Steve Jobs et Apple voulaient faire passer en présentant cet ovni informatique en 1998.
Le design du premier iMac G3 n'a, en effet, rien à voir avec les traditionnelles boîtes grises et tristes qui ornaient jusqu'alors les bureaux des mordus du clavier. Mais l'iMac n'a pas seulement des contours originaux : il innove aussi sous le capot. Il est le premier ordinateur à offrir une connexion Internet intégré et il est présenté comme le plus simple à utiliser sur le marché.

2001 L’iPod, symbole du règne MP3 :

Le coup de génie de Steve Jobs est de comprendre avant les autres l’importance du design. L’iPod, lancé le 23 octobre 2001, n’est pas le meilleur lecteur musical numérique. Mais il est le plus beau. Une différence fondamentale qui va inaugu­rer la génération iPod. Cette petite boîte à musique s’est vendue à ce jour à des centaines de millions d’exemplaires sous ses différentes déclinaisons. Elle est devenue le symbole du nouveau Apple. Son argument ? Une simplicité d'utilisation à toute épreuve et un design, là encore, bien plus attrayant que celui de la concurrence. La renommée de l'iPod sera telle qu'il deviendra même un accessoire de mode, popularisé dans des séries télévisées comme Sex and the City. En tout, Apple a vendu plus de 314 millions d'iPod (tous modèles confondus) depuis 2001.

2007 L’iPhone,un succès planétaire : 

Steve Jobs semble avoir un flair infaillible. Après la musique, il s’attaque aux téléphones portables avec l’iPhone. Avant l'arrivée de ce dernier, on pensait qu'un téléphone portable servait à passer des coups de fil. Mais c'était sans compter sur le génie commercial de Steve Jobs. Le PDG d'Apple a complètement bouleversé le secteur de la téléphonie, le 9 janvier 2007, en présentant le premier modèle de sa future machine à faire de l'argent.
L'iPhone a rendu les smartphones - ces téléphones qui permettent d'aller sur Internet et d’accéder à des activités réservées au monde des ordinateurs - attrayants et accessibles au plus grand nombre. Jobs a, là encore, utilisé ses vieilles recettes : une interface aussi simple que possible et un look sans équivalent. Le premier iPhone s’est vendu à 6,1 millions d’exemplaires.

2010 L'iPad, l'impossible pari aux 29 millions d'exemplaires écoulés :

Avec l'iPad, Apple s'aventure pour la première fois dans un monde inexploré. Jusqu'alors, Steve Jobs s'était contenté d'améliorer des technologies qui existaient déjà. Mais lorsqu'il dévoile en janvier 2010 sa première tablette tactile, Steve Jobs n'a aucun concurrent.
Certains accueillent à l'époque ce nouveau pari avec scepticisme, s'interrogeant sur l'utilité d'un produit hybride, entre ordinateur portable et Smartphone. Mais ils devront très vite se rendre à l'évidence : l'iPad est un succès. En un an, les iPad 1 et 2 se sont écoulés à près de 29 millions d'exemplaires. Aujourd'hui, malgré des tentatives de Samsung, HP et autres Motorola, l'iPad n'a toujours pas de concurrent sérieux.
L'invention de l'iPad en 2010, une tablette numérique à écran tactile que ses concurrents se sont empressés de reproduire, a été le point culminant de sa carrière de "technologue". Hybride conceptuel entre iPod à écran tactile et Tablet PC, l'appareil portatif de 10 pouces était la vision de Steve Jobs d'un ordinateur encore plus personnel.

 

Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tunandtech.net